Calcul intérêt pret : Comment ca marche ?

Le prêt est l’une des alternatives permettant de réaliser un projet dans un bref délai. Le prêt met en action deux acteurs au minimum. En premier lieu, il y a l’établissement qui présente l’offre de prêt. Il y a ensuite l’emprunteur qui se trouve dans le besoin d’emprunter une somme dans le but de réaliser un projet. Dans d’autres cas, un troisième acteur peut prendre place entre les deux premiers acteurs. Il s’agit des assurances qui ont une activité à part entière dans les prêts effectués par les particuliers ou les professionnels. Ce sont les acteurs majeurs dans le mécanisme d’un prêt. Mais si un établissement propose un prêt, c’est que ce dernier cherche aussi à se faire du profit. La contrepartie de l’emprunt accordé est connue sous le nom d’intérêt. Mais comment calculer cet intérêt prêt ?

Partir d’un devis

Plusieurs méthodes existent pour le calcul de cet intérêt. Ces méthodes sont utilisées en fonction de la banque ou de l’établissement. La méthode la plus simple est la demande de devis auprès de l’établissement concerné. En ce qui concerne la demande également, plusieurs possibilités sont mises à la disposition de la personne intéressée. Tout d’abord, il est tout à fait possible de se déplacer en agence directement et demander à un responsable de calculer l’intérêt en fonction de la somme à emprunter. A noter que ce taux peut varier d’un emprunteur à un autre, en fonction de la situation de ce dernier.

Ensuite, avec les nouvelles technologies de l’information et de la communication, certains établissements facilitent les procédures de demande de devis en instaurant une calculatrice en ligne. Cette interface permettant de calculer les intérêts est souvent disponible et accessible sur le site internet des établissements. Le service est numérisé, mais en cas de besoin, l’emprunteur peut demander l’assistance d’un conseiller téléphonique qui peut suivre en temps réel la demande de devis effectuée et apporter des éclaircissements si besoin. Pour en savoir plus, cliquez ici.

 

Les procédés

Il est important de préciser dès le début que les intérêts prêts sont très variables en fonction de l’établissement tout d’abord. Ensuite, ils varient en fonction de la somme empruntée par la personne intéressée. Ils peuvent aussi varier en fonction du profil de l’emprunteur. En effet, chaque personne a un revenu différent. Certains ont un revenu fixe et déterminé tandis que les autres ont un revenu très variable. Les établissements prennent ainsi en considération de ces paramètres pour le calcul de l’intérêt. Comme souligné ci-dessus, le taux varie d’un établissement à un autre, mais en général, ce taux va de pair avec la durée de remboursement. Cette durée également est variable selon la possibilité de chacun. Le remboursement en question peut se faire sur deux, trois, cinq ou même dix ans. Dans la pratique, le taux d’intérêt d’un emprunt avec une échéance de dix ans est fixé à peu près à 1% du montant emprunté. Ce taux augmente ainsi en fonction de l’échéance. Plus l’échéance est longue, plus le taux est élevé, car pour un emprunt ayant une échéance de vingt-cinq ans, le taux passe à moins de 2%, soit 1,8% exactement.

Le taux périodique équivalent et proportionnel

Le taux périodique permet le calcul des intérêts prêt à payer à chaque mensualité en fonction de la somme empruntée. Ce taux périodique peut être équivalent comme il peut être proportionnel. On parle de taux équivalent lorsqu’il est question d’intérêt combinant la somme empruntée ainsi que les intérêts ajoutés, mais non perçus directement. Ces intérêts qui ne sont perçus directement diffèrent des intérêts perçus à chaque paiement d’une échéance. On parle de taux périodique proportionnel quand il s’agit des intérêts uniquement relatifs aux sommes empruntées. Dans l’un ou l’autre cas, le taux périodique équivaut toujours aux taux d’intérêt annuels.